Rouler en voiture sans ceinture : quels sont les risques ?

Il est d’usage d’attacher la ceinture de sécurité avant de démarrer la voiture et rouler tranquillement sur les routes. Ce geste plutôt simple sauve des vies, notamment en cas de collision, choc et accident du genre. Le non-port de la ceinture de sécurité entraîne des sanctions autant à l’endroit du chauffeur que des passagers qui négligent cette mesure de sécurité. Détails.

Taux de mortalité élevé en cas de choc ou accident

La ceinture est un dispositif de sécurité pour les déplacements en voiture. Cet accessoire est disponible dans les voitures mises en circulation depuis avril 1970. Le port de la ceinture de sécurité permet de minimiser les mouvements incontrôlés des occupants de la voiture en cas de choc ou collision. En négligeant le port de la ceinture de sécurité, le chauffeur risque d’être propulsé hors de la voiture depuis le para-prise, ou projeté violemment sur le volant et le tableau de bord. Il pourrait alors être grièvement blessé ou mourir sur le coup. Il en est de même du passager assis à l’avant. Egalement, les passagers à l’arrière qui oublient la ceinture de sécurité peuvent, en cas de choc ou de collision,  venir se heurter violemment sur les chaises avant, ou propulsés vers l’avant jusqu’à sortir du véhicule. En clair, le non port de la ceinture de sécurité, en cas de heurt violent ou d’accident, peut entraîner des blessures graves ou la mort des occupants de la voiture.

Sanctions à l’endroit du chauffeur

Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour le chauffeur depuis 1973. Il doit enrouler systématiquement ce dispositif autour de son corps avant de démarrer la voiture. Le conducteur encourt une contravention de 4e classe en cas d’oubli de la ceinture de sécurité. Autrement dit, il est tenu de s’acquitter d’une amende d’un certain montant, pouvant être minoré, majoré ou atteindre le montant maximum à payer en fonction des cas, entre autres les récidives ou malus alarmant constaté. A cet amendement s’ajoute le retrait de 3 points de permis. De la même manière, le chauffeur est pénalement responsable d’un passager de moins de 18 ans qui oublie de mettre sa ceinture de sécurité. Cette négligence lui vaut le paiement d’amende mais aucun retrait de point sur son permis de conduire.

Sanctions pour les passagers roulant sans ceinture

Le port de la ceinture pour les passagers à l’arrière est obligatoire depuis 2005. Celui du passager avant coïncide avec l’année d’obligation du port de la ceinture pour le chauffeur. En cas d’oubli de cette mesure de sécurité, les passagers arrière encourent une contravention de 4e classe se traduisant par le paiement d’une amende forfaitaire, majorée ou minorée en fonction des situations. En cas de refus ou oubli de paiement de l’amende, les passagers risquent le paiement du montant maximum requis pour une infraction de 4e classe.

Qu’appelle t-on voiture autonome ?
Les conseils conduite incontournables à retenir