A qui s’adresse la conduite encadrée ?

La conduite accompagnée est destinée aux jeunes de 16 ans au minimum, préparant les diplômes professionnels amenant aux métiers de la route tels que le CAP de conducteur routier ou encore le BEP dans les établissements de l’Éducation nationale. Elle leur permet d’avoir un permis de conduire dès l’âge de 18 ans. Cette formation leur offre également la possibilité d’acquérir plus d’expérience pour passer l’épreuve pratique dans de meilleures conditions.

À qui s’adresse cette formation ?

La conduite encadrée permis de conduire s’adresse aux élèves qui suivent une formation professionnelle afin d’obtenir un diplôme de l’éducation nationale. Cette formation peut être appliquée pour la conduite des voitures lourdes ou légères. La conduite encadrée par un accompagnateur s’effectue durant en moyenne 2 ans.

Pour en bénéficier, les élèves doivent être âgées de 16 ans au minimum. Ils préparent un diplôme de l’éducation nationale et ont obtenu l’autorisation d’un établissement et avoir réalisé un RDV préalable arrangé par le formateur en charge de la formation à la conduite dans le cadre de la formation professionnelle. Une fois que le jeune conducteur réussit les épreuves de conduite et de code de la route pour le permis B, il a le droit de conduire avec son accompagnateur. Le but étant d’améliorer et de garder son expérience et ses compétences, mais son permis de conduire ne peut être délivré qu’à l’âge de 18 ans.

Quels sont les intérêts de la conduite encadrée ?

La conduite encadrée présente plusieurs avantages. Il permet au candidat d’obtenir de l’expérience en conduite et d’acquérir son permis de conduire dès sa majeure. En attendant son permis, il peut conduire, mais avec un accompagnateur.

Mais qui peut être l’accompagnateur ? Tout le monde peut être un accompagnateur à condition d’avoir au moins 5 ans de permis B sans avoir été sanctionné pour certains délits routiers. Il faut aussi avoir obtenu l’autorisation de son assurance et doit être cité dans le contrat avec l’école de conduite. Il doit être présent aux rendez-vous des formateurs avec l’élève. Un jeune conducteur peut avoir nombreux accompagnateurs.

Les conditions incontournables d’assurance

Pour demander une extension d’assurance, la personne qui s’engage au contrat d’assurance de la voiture doit avoir obtenu une autorisation préalable de sa compagnie d’assurances sur l’extension de garantie indispensable à la conduite de la voiture utilisée pendant la phase de conduite encadrée. Votre assurance a le droit de refuser votre demande d’extension si vous avez été sanctionné pour une conduite en état d’ivresse, blessures et homicide involontaires. Ce dernier peut refuser aussi si vous faites l’objet d’une annulation ou de suspension du permis ou encore refus d’obéir ou de fuite à un ordre de se stopper émis par les forces de l’ordre. Il est possible également que votre assureur refuse l’extension, car l’élève en apprentissage présente un risque trop élevé, si ce votre cas il faut changer d’assureur pour avoir l’extension de garantie.

Trouver une auto-école à Rouen en quelques clics
Choisir un établissement d’apprentissage de conduite auto à Rouen