Qu’est-ce que l’apprentissage anticipé de la conduite ?

La conduite accompagnée, effectuée dans le contexte de l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC) permet à un futur automobiliste d’opter pour un apprentissage à conduite même s’il est encore à l’âge de 15 ans. Voici l’essentiel à savoir sur ce sujet.

L’AAC, c’est quoi exactement ?

L’apprentissage anticipé de la conduite, parfois appelé « conduite accompagnée » est, après un cours initial en auto-école, un moyen d’obtenir de l’expérience au volant dans un esprit de confiance et sous l’œil d’un accompagnateur, dans des conditions liées à la libre circulation les plus diverses possibles, avant le passage des tests pratiques et l’acquisition de l’autonomie du permis de conduire.

Dans le passé, plusieurs permis de conduite de la catégorie B ont été livrés par le biais de la filière de l’apprentissage accompagnée.

Cependant, cet apprentissage « au long cours » limite largement les accidents chez les conducteurs débutants et faire un enregistrement d’un meilleur taux de succès à l’examen.
Le taux de succès au test pratique pour acquérir la catégorie B du permis de conduire est plus de 50 % pour les participants qui ont suivi un cours anticipé à la conduite, contre 50 % pour les participants ayant suivi un cours habituel.

Les conditions d’accès : quelles sont-elles ?

Pour pouvoir participer à la conduite accompagnée dans un établissement d’enseignements de la conduite, il faut être âgé de 15 ans au minimum et obtenir l’accord de la voiture et son tuteur légal.

À titre d’information, pour ceux qui sont âgés de moins de 16 ans, la copie du certificat de recensement ou d’attestation individuelle à la journée défense et citoyenneté ou du certificat individuel d’exemption n’est pas demandé pour l’enregistrement.

La conduite accompagnée : quels profits ?

La conduite accompagnée permet d’abord d’obtenir une expérience de conduite. Acquérir en outre plus de confiance pour le passage pratique du test, mais également étant un futur automobiliste. Elle permet aussi un meilleur taux de réussite tout au long du passage du test du permis avec 75 % de succès contre 57 % dans le secteur traditionnel. Elle permet en outre une période probatoire limitée : les jeunes automobilistes qui ont suivi l’AAC seront portés au crédit de leurs 12 points sur le permis après 2 ans sans commettre une faute, contre 3 ans pour les propriétaires qui ont acquis le permis par le biais de la filière habituelle. Autre avantages de la conduite accompagnée est qu’elle permet de passer le test pratique du permis de conduire à partir de l’âge de 17 ans et demi. Le plus important est qu’elle serve à bénéficier d’un prix préférentiel sur son assurance « jeune automobiliste ». Et enfin, elle sert à commencer le cours initial en école de conduite à partir de l’âge de 15 ans.

Trouver une auto-école à Rouen en quelques clics
Choisir un établissement d’apprentissage de conduite auto à Rouen